Rouler à vitesse modérée, prudence et écologie

 

 

Quand il s’agit de conduite, prudence et écologie font bon ménage. Rouler à une vitesse modérée permet à la fois de faire des économies de carburant et de réduire les risques d’accident. C’est dans cette double optique que de plus en plus d’entreprises sont sensibilisées à l’éco-conduite, à travers une formation de remorque test choc.

 

Qu'est-ce que le remorque test choc ?

 

Le remorque test choc consiste à simuler un choc frontal en fonction de la vitesse du véhicule, à l’aide d’un chariot coulissant sur des rails et percutant un châssis. Cette simulation de remorque test choc, en régulant la vitesse du chariot et donc le degré de l’impact, démontre que, plus un véhicule roule vite, plus le choc risque d’être violent et plus l’accident risque d’être grave. L’animation du remorque test choc met aussi l’accent sur l’importance de la ceinture de sécurité.


Qu'est-ce que l'éco-conduite ?  

 

Cet atelier sur le remorque test choc prévoit aussi une formation relative à l’éco-conduite, dont le principe de base va dans le sens d’une conduite à vitesse réduite. Rouler à une moyenne de 70 km/h, en évitant d’accélérer et de freiner brutalement, permet de réduire considérablement les émissions de CO2, tout en diminuant les dépenses de carburant de 40%. Le but de ce remorque test choc sur le risque routier est étroitement lié à des préoccupations écologiques qui devraient être celles de tout un chacun.